JOURNEES PORTES OUVERTES

1er et 8 Mai 2014
Visites samedi après-midi du 5 avril au 14 juin ou sur rendez-vous en semaine.
Vente sur place.

Nos Iris :

Créations
LOIC TASQUIER

Créations
Jean-Luc GESTREAU

Hémérocalles


Conditions de Vente
       Partenaires
   Vous êtes ici: La ferme des iris  >  Conseils de culture

CONSEILS DE CULTURE


QUAND PLANTER ?

- On peut planter les iris de jardin à partir de juillet jusqu'à fin octobre. Cependant je préconise la plantation début septembre afin que les rhizomes soient suffisamment développés et pour leur éviter de souffrir en cas d'été caniculaire.Dans les régions ou les grands froids commencent tôt il est par contre plus indiqué de planter en juillet , avec quelques arrosages en été pour assurer une bonne reprise.


OU PLANTER ?

- Planter dès réception de la commande, en plein soleil ou dans un endroit qui sera ensoleillé la majeure partie de la journée. Un iris planté à l'ombre fera de belles feuilles mais ne fleurira généralement pas.
- Installer les rhizomes dans un sol bien drainé. En terrain lourd et humide,  planter sur une légère butte pour éviter tout problème d'humidité, l'iris n'apprécie pas l'eau stagnante.
- L'iris aime un sol neutre à calcaire. Si la terre de votre jardin est trop acide, mettre si possible une poignée de chaux agricole autour de chaque touffe au printemps.


COMMENT PROCEDER ?

- Disposer les rhizomes tous les 30 à 40 cm, sur un terrain bien préparé en ayant pris soin d'ameublir le sol sur 20 cm environ.

-Si vous voulez planter plusieurs variétés dans un même parterre , préférez un espacement de 50cm et pensez à prévoir une petite séparation entre chaque variété, une petite plante vivace par exemple ou bien une jolie pierre décorative , cela évitera aux rhizomes des variétés plus vigoureuses d'aller recouvrir et étouffer les variétés plus fragiles.Dans tous les cas surveillez bien la progression des rhizomes.
- Le rhizome ne doit pas être enterré mais affleurer le sol, afin d'enmagasiner le plus possible d'énergie solaire, ce qui l'aidera à fleurir l'année suivante.
- Arroser jusqu'à la reprise des plants afin de tasser le sol et supprimer l'air autour des racines.


COMMENT ENTRETENIR ?

- Pour garantir un bon ensoleillement, maintenir le sol le plus propre possible.
- L'iris est très résistant au soleil et ne nécessite pas d'arrosage régulier. Cependant, pour les iris remontants et  en cas de sécheresse prolongée, on peut arroser tous les 15 jours.
- Couper les tiges après la floraison, quelques centimètres au-dessus du rhizome pour éviter la formation de graines.
- Pour des raisons esthétiques, on peut enlever les feuilles au fur et à mesure qu'elles se dessèchent.
- On peut couper le feuillage fin septembre, mais ce n'est pas obligatoire.
- Pour garantir une belle floraison, on peut fournir aux iris un peu d'engrais. La fertilisation  peut se faire en 2 fois, en Février-Mars pour les iris nains et Mars-Avril pour les autres avec un engrais pauvre en azote  de type 5-10-15 , voir même sans azote de type 0-10-15 , puis après la floraison pour les iris remontants ou bien en automne  , après la dormance estivale juste avant la reprise de végétation , avec un engrais équilibré, de type 10-10-10 , ou s'en approchant.


COMMENT DIVISER LES SOUCHES ?

- Après quelques années, il y a très souvent prolifération des rhizomes qui deviennent trop serrés et certaines variétés fleurissent moins : il est temps de les diviser.
- Arracher les touffes tous les 3 à 5 ans, séparer les rhizomes, éliminer les plus anciens et replanter les rhizomes les plus robustes. Si vous disposez de beaucoup de place dans votre jardin , vous pouvez vous faire une "pépinière" ou vous replanterez les rhizomes plus petits dans une bonne terre enrichie en terreau ou compost. pour les aider à se fortifier. Rabattre les feuilles à 15cm et tailler les racines.
- Eviter de replanter au même endroit , mais si vous ne pouvez pas faire autrement, dans le cas de petits jardins ou de parterres déjà bien organisés, il faudra bien  enrichir le sol avant de replanter car il risque de manquer de nutriments.

 

 

LES MALADIES

 

 Plantes peu fragiles, les iris craignent principalement :

 

-         la « pourriture molle », ramollissement nauséabond souvent à la base des tiges florales. Traitement : badigeonner la zone malade avec de l'eau de javel diluée. Si l'attaque est grave, déterrer le rhizome, enlever la zone atteinte, badigeonner puis laisser le rhizome sécher quelques jours avant de le replanter à un autre endroit ou bien en pot. Désinfecter le sol.

-         la Cétoine qui mange les fleurs
 limaces et escargots qui rongent les tiges.

-         les taches rousses sur le feuillage après la floraison, c'est l'hétérosporiose, peu dangereuse mais inesthétiques. Il est conseillé de couper et brûler les feuilles atteintes.

 

 DEGENERESCENCE

 

 On a quelquefois l'impression que les iris change de couleur et qu'ils deviennent bleus ; il ne s'agit pas de dégénérescence mais de manque de soins. L'iris se reproduit indéfiniment à partir du rhizome et le potentiel génétique reste intact, donc aucun changement dans l'aspect de la fleur . Par contre si l'iris produit des graines , certaines vont germer au pied de la plante et comme les nouvelles pousses ne sont jamais identiques à la plante mère , celles-ci auront très souvent des caractères médiocres mais seront beaucoup plus robustes et tendront à étouffer et se substituer à la variété initiale .

 D'où l'intérêt majeur de couper les tiges après floraison.

 

Site internet créé par l'agence web Darnox
Création de sites internet - Mentions Légales